Les infos

EN SAVOIR PLUS…

Le principe du chauffage urbain

Le réseau de chaleur, également appelé réseau de chauffage urbain, équivaut à des équipements collectifs de distribution de chaleur, produite sous forme de vapeur ou d’eau chaude par plusieurs unités de production.

Le fluide est acheminé par des canalisations (le réseau de distribution) desservant les immeubles équipés de postes de livraison (les sous-stations). L’eau chaude cède une partie de ses calories aux installations de l’immeuble.

Un réseau de chaleur fonctionne en circuit fermé : il comprend donc toujours au moins deux canalisations : l’une pour conduire le fluide vers les utilisateurs, l’autre pour le retour du fluide, vers les centrales de production.

Le réseau de chauffage urbain implique donc trois éléments fondamentaux : Les centres de production, le réseau de distribution, les postes de livraison.





Les centres de production du SIMACUR

La chaleur fournie au réseau est produite à partir de 4 installations :

  • L’usine d’incinération d’ordures ménagères
  • Une chaufferie bois-charbon
  • Une chaufferie au gaz mise en service en novembre 2005
  • Une chaufferie de secours au fuel domestique mise en service en novembre 2005

    Le réseau de distribution

    L’acheminement de la chaleur se fait grâce à des canalisations constituées de deux réseaux séparés : les réseaux primaire et secondaire.
    Réseau primaire : canalisations et autres installations permettant l’acheminement de la chaleur, des centres de production de chaleur (chaufferies) aux “sous-stations”.
    Ce réseau primaire est sous la responsabilité de la société ENORIS.
    Réseau secondaire : canalisations et autres installations permettant la poursuite de l’acheminement de la chaleur des “sous-stations” vers les appartements et locaux divers. Ce réseau est sous la responsabilité des bailleurs, co-propriétés ou autres structures de l’habitat.


  •