Les infos

Le traitement des ordures ménagères

l’incinération avec valorisation énergétique


L’exploitation de l’UIOM est confiée à ENORIS via un contrat de concession.
L’incinération vise la minéralisation totale des déchets par combustion de la phase organique dans des fours spéciaux, adaptés aux caractéristiques des déchets.
Outre cette minéralisation quasi totale des déchets, l’incinération permet une réduction de 70 % de la masse des déchets entrants et de 90% du volume et elle peut être couplée à une valorisation énergétique.

Lorsque les déchets brûlent, ils produisent de la chaleur, des cendres, des mâchefers et des fumées. Les process d’une usine d’incinération se focalisent donc sur la récupération de la chaleur, le traitement et la dépollution des fumées, la récupération et la neutralisation des cendres, le tri et la valorisation des mâchefers.

Une tonne de déchet donne :

Les mâchefers :
On appelle mâchefers les résidus de déchets qui ont résisté à l’incinération. Ces résidus solides sont essentiellement composés de minéraux, verre, ferrailles et aluminium


Les cendres volantes ou REFIOM :
Tout au long du procédé de traitement des fumées, des Résidus d’Epuration des Fumées d’Incinération des Ordures Ménagères (REFIOM) sont récupérés et stockés dans des silos sur le site. Composés de cendres volantes et de résidus solides, les REFIOM ne représentent plus que 2% des déchets incinérés.

En savoir plus